REINVENTE, ZÉRO DÉCHET

ÉPISODE #2 : ASTUCES ZÉRO DÉCHET POUR MA SALLE DE BAIN

salle de bain zéro déchet, simplicité, minimalisme, écologique

Laura Mitulla – Unsplash

 

Aujourd’hui, je vais te parler de mes dernières trouvailles zéro déchet! En 2019, je me suis dit que j’allais continuer à te partager mon aventure zéro déchet, mes astuces, mes petits pas à mon rythme.

Le zéro déchet est un sujet qui me passionne, j’en parle au moins une fois par jour, je saoule tout le monde avec (coucou maman si tu me regardes), d’ailleurs en parlant de ma mère cette année, d’elle même, elle s’est mise à faire ses propres ‘Bee’s wrap‘ (ce qui remplace les films plastique) et a offert seulement des cadeaux emballés dans du tissus cette année! Quelle étape!

Cette année m’a donné beaucoup d’espoir de voir qu’autant de gens autour de moi avait l’élan de s’y lancer avec un premier pas si petit soit-il.

Cette année, j’ai vu des gens offrir des cadeaux écoresponsables à leur amis, j’ai vu des gens se mettre au papier toilette lavable (je n’en suis pas rendue là), j’ai vu des gens se mettre aux lingettes lavables car ras le bol du coton jetable, et même en région au Québec, les gens ont envie de s’y mettre et s’y intéresse, il y a d’ailleurs une épicerie vrac à Rivière du Loup!

La salle de bain est l’endroit où tu peux retrouver pas mal de choses jetables sans t’en apercevoir : les tubes, les crèmes, les shampoings, les savons, les cosmétiques bref ça en fait des emballages qui s’entassent tranquillement ; le tout est de remplacer progressivement et de se demander est ce que j’en ai vraiment besoin au final?

Je vais te partager 7 choses zéro déchet que j’utilise dans ma salle de bain (je t’ai gardé le meilleur pour la fin, ma toute dernière best trouvaille!) :

 

Le savon + shampoing

Ah ce magnifique outil qui nous fait nous sentir bon et bien propret pour démarrer une journée, oué bon les savons qu’on trouve dans le commerce aujourd’hui, c’est pas ce qu’il y a de plus écologique hein! Entre les emballages, les parabènes et autres produits toxiques pour la peau je te passe les détails.
Ça fait déjà plusieurs années que je teste plusieurs choses niveau savon, je suis passée de produits toxiques à produits biologiques toujours emballées.

Et puis je me suis mise au savon en barre et là ça a révolutionné ma vie (oui il m’en faut peu)! Je l’emporte partout avec moi dans ma pochette imperméable et j’utilise celui de la savonnerie des diligences.

Pour le shampoing, j’utilise son ami, le shampoing en barre; là aussi j’avais testé tout un tas de trucs comme faire mon propre shampoing ou me laver les cheveux juste au vinaigre de cidre et au citron (j’étais tombé sur ‘le No poo‘ que conseillait Antigone 21), j’ai tenu plusieurs mois et puis j’ai arrêté, mes cheveux n’étaient pas super heureux,j’ai même essayé l’huile d’olive, et c’était une catastrophe, mes cheveux sont restés huileux pendant 3 jours lol!

Bref, maintenant j’utilise un savon et shampoing biologique en barre que j’achète en vrac = au final aucun emballage et ça nettoie aussi bien que ce qu’on retrouve partout!

Et si t’es hyper motivée, tu peux même essayer de le faire toi même!

Comme j’aime aussi voyager, c’est une solution hyper pratique pour moi, d’ailleurs mon amie Bénédicte du « Bigorno piquant«  fait de super pochette porte savon, pratique pour le voyage.

 

Lingettes lavables

 

 

Comme je ne me maquille plus depuis de longue années, je ne suis pas passée aux lingettes tout de suite, je n’utilisais déjà pas de coton, je ne me suis juste pas posée la question.
Et puis au final, ma mère m’en a cousu (dit la fille qui fait ses propres lingettes et n’en a jamais fait pour elle lol) et aujourd’hui je les utilise pour me rafraîchir et sont aussi super pratique pour le voyage car elles ne prennent aucune place dans ses affaires.

Un paquet de 8 lingettes dans un sac en tissus suffit et remplace totalement les coton jetables qui créent d’énormes déchets chaque année.

 

Oriculi

Mais oui tu sais ce petit bâton en bambou qui remplace les coton tiges, eh ben je l’utilise depuis un an maintenant et je suis fan!

À la différence des coton tiges, le bâton est compostable, petit, léger pratique et facile à emmener partout.

Je n’achetais déjà pas vraiment de coton tiges mais au final t’économises un max en utilisant ce joli petit bâton! Ça fonctionne comme un coton tige, et ensuite tu n’as plus qu’à le nettoyer et le tour est joué, tu vas pouvoir le réutiliser autant de fois que tu voudras!
Et pour la petite histoire, le coton tige se situe dans le top 10 de déchets que l’on retrouve sur les plages et dans les océans.

 

Serviettes hygiéniques lavables

Alors ça fait à peu prés un an que je me suis mise au serviettes lavables! Ma première réaction quand je m’y suis mise : « Mais putain pourquoi tu t’y es pas mise plutôt ma fille», j’étais un peu dégoutée de tout les déchets laissées derrière moi.
Et pour la petite histoire, c’est 45 milliards de serviettes sanitaires jetées dans le monde par an!
Qui plus est, les industriels utilisent du chlore dans les serviettes et tampons : « Le chlore utilisé pour blanchir les serviettes et les tampons, uniquement pour donner une image de pureté, réagit avec la viscose et induit la formation d’une substance très toxique et poison appelée dioxine« .
La Dioxine est notamment classé comme substance cancérigène par l’organisation mondiale de la santé.

J’utilise les serviettes de chez Oko créations et je les aime! J’ai commencé avec deux puis aujourd’hui je tourne avec 4 serviettes et ça se fait bien, je compte en rajouter pour que ça soit plus facile à gérer.

Plusieurs de mes amis utilisent la coupe menstruelle mais j’avoue que j’étais plus à l’aise d’utiliser des serviettes.

Ce qui est cool c’est que tu en as de toutes les tailles et ça c’est top et grâce à une pression, tu l’installes super facilement!

Ses avantages : plus de confort, vraiment moins de déchets et moins de contact avec des produits toxiques utilisé dans les serviettes jetables!

Ses inconvénients : Quand je marche, la serviette a tendance à bouger, super glamour quand tu te la remet et demande un peu plus d’entretien mais encore là c’est vraiment une question d’habitude et quand je vois le désastre toxique et écologique des serviettes jetables, je suis fière d’utiliser ce système.

Alors si tu veux t’y mettre, voici mes conseils : Quand j’ai mes règles, j’utilise une trousse en tissus imperméable et quand vient le moment de la changer, je mets ma serviette utilisée dans ma trousse. Quand je rentre chez moi, je fais un pré lavage à l’eau froide et ensuite je les lave avec ma machine normale.

Quand je suis hors de chez moi, je lave carrément à la main, (en prévoir quand même plusieurs en voyage, car elles mettent un peu de temps à sécher).

 

Brosse à dent et fil dentaire

 

Ouais je t’ai gardé le meilleur pour la fin! Côté dentaire, j’ai toujours eu des problèmes, je ne sais pas si c’est génétique, à cause du sucre ou de l’acidité mais j’ai toujours eu des caries et à chaque fois que je vais voir le dentiste pour des radio, je suis désespérée et je pleure (True story).

Donc depuis peu, j’ai commencé à mettre un plan d’action en place : me brosser les dents après chaque repas pendant longtemps, utiliser la soie dentaire et passer des brossettes (oui le brossage dure 8 heures).

Dans ma salle de bain, tu retrouveras des brosses à dents en bambou, le manche est compostable et les poils vont au recyclage

Et the best astuce, tu trouveras aussi de la soie dentaire rechargeable!!

Je l’ai trouvé chez Vrac et bocaux, une épicerie à Montréal, il y a un petit flacon en verre où mettre la soie avec  une recharge supplémentaire et tu peux acheter d’autres recharges par la suite et le tout est parfaitement compostable!

Bref j’étais aux anges car ras le bol de jeter, jeter et jeter.

Par contre, pour le dentifrice, je l’achète encore emballé car mes dents sont tellement problématiques que ça me prend des dentifrices spécifiques alors j’ai appris à lâcher sur cet aspect là!

 

Pas à pas, je continue mon chemin dans ce sens car c’est tellement quelque chose qui fait du sens pour moi que je ne pourrai pas faire autrement!
Prochainement, je vais continuer à me faire des petits paniers en tissus pour la salle de bain et finir ou donner les tubes de crème que j’ai.
Alors j’essaye et j’affine ma direction dans ce sens en faisant chaque des petites améliorations et ça me remplit de joie de vivre un mode de vie plus léger avec moins de choses à jeter et avec la conscience que la plupart des choses que j’utilise vont pouvoir se décomposer.

Pour le reste, on fait ce qu’on peut avec les moyens qu’on a, dans la société à toute vitesse dans laquelle on vit ; tu peux retrouver chaque articles dont je parle dans un magasin biologique ou vrac prés de chez toi.

Ce qui est sur c’est qu’essayer est déjà un bon premier pas, pour le reste j’aspire à de la bienveillance avec moi même.

 

Pour aller lire sur le sujet de l’impact des déchets sanitaires
http://www.ecoconso.be/fr/content/3-bonnes-raisons-deviter-les-protections-hygieniques-jetables

https://www.lemonde.fr/sante/article/2017/04/26/les-tampons-hygieniques-sont-ils-dangereux-pour-la-sante_5118180_1651302.htmlhttps://refedd.org/coton-tige-ocean/

 https://refedd.org/coton-tige-ocean/

https://www.zerowastefrance.org/demarche-zero-waste/reduire-le-jetable/

 

 

Dis moi en commentaire si toi aussi tu t’y es mis et partages moi tes astuces\coup de cœur!