DEFIS CRÉATIFS, INSPIRE

DÉFI : JE CRÉE LES VÊTEMENTS DONT J’AI BESOIN POUR 2018

 

patron, tissus je fais mes vêtements

 

Bon ben ça y est, je me lance officiellement dans le défi de faire tous les vêtements dont j’ai besoin cette année. J’achète rarement des vêtements en général, toute l’industrie textile et consommation à outrance m’écœure un peu et finalement on ne sait jamais dans quelles conditions humaines sont fait les vêtements ni avec quelles matières.

Bon du coup je fais mon possible pour réutiliser ce que j’ai déjà, je répare et je couds aussi.  Je me suis dis pourquoi pas continuer à utiliser les tissus que j’ai déjà pour me faire des vêtements sur mesure, à ma taille, et dont j’ai uniquement besoin et que je sais que je porterai.
Je déteste laisser trainer des choses que je ne mettrais jamais et je préfère consommer simplement, de façon responsable et garder uniquement les habits que j’utilise enfin, j’essaye (moi aussi j’ai été formaté à l’habit qu’on ne porte que le dimanche ou pour les jours importants ) mais d’ailleurs pourquoi « Maintenant » ne serait pas un jour important? #on fait ce qu’on veut.

Et juste parce que c’est trop cool de me dire « ah ben j’ai fais mon vêtement« , parce que je peux choisir le tissu, le personnaliser comme je veux et créer ma propre histoire avec.
C’est Margaux du blog Couture débutant qui s’était lancée le défi de coudre ses vêtements pendant 1 an et ça m’a inspirée, je me suis dit c’est vrai que c’est chouette d’officialiser ça et de se faire un petit défi par ci par là.
Ce défi, c’est aussi pour m’amuser, continuer à progresser en couture, me dépasser, surement passer de longues heures à découdre (la couture ça t’apprends l’humilité), utiliser le tissus que j’ai déjà car j’en ai accumulé et envisager d’essayer aussi des matières en coton biologique.
Depuis l’année passée, j’ai commencé à coudre mes premiers vêtements, un débardeur, un chandail, une jupe et un legging que j’avais fait à partir d’un modèle existant.

Si on n’a pas de patron papier sous la main comme modèle, je veux aussi montrer qu’il est possible de faire ses propres patrons à partir de modèles d’habits que l’on a déjà et ça fonctionne aussi très bien.

Aujourd’hui pour officialiser le tout, je te montre deux de mes réalisations, le gilet que je viens de finir et que j’ai mis deux mois à faire, et ma première jolie tunique réalisée l’année passée sur un coup de folie.

 

 

Le gilet

Il y a des projets comme le gilet  qui me prenne une éternité à faire, car je laisse trainer, j’ai toujours d’autres choses à faire, j’en fais 5 minutes par ci, un peu par là et là je n’avais plus assez de tissus. Toute une histoire.

 

mes deux gilets creation et modele


Voici mon gilet enfin terminé et je suis toute heureuse de te le montrer. J’ai pris en modèle un gilet que j’avais déjà avec les manches tombantes, il était fluide, j’étais à l’aise dedans et j’avais plein de tissus en jersey qui attendait sur mes étagères.
Alors j’en ai pris un tissu bleu marine un peu douillet que j’aimais beaucoup, sans savoir la mesure exacte du morceau (à ne pas faire, ahah), et finalement je me suis retrouvée avec plus assez de tissus pour faire les manches.
Oui oui j’ai tout essayé, faire des manches plus petites mais ça ne passait pas, l’autre option aurait été de faire un gilet sans manche mais je trouvais ça bof.
Alors j’ai fait un mix, j’ai réalisé les manches avec un coton biologique écru que j’avais et finalement je trouve le résultat assez jolie malgré quelques petites frayeurs.

Pour m’aider à réaliser ce joli gilet, je me suis aidée de la vidéo d’ Hello superette, eux le font à partir d’un tee shirt, c’est pareil pour un gilet, ça m’a aidé à visualiser les découpes.
Si tu ne connais pas Antoine et Léa, d’Hello superette, vas vite voir leur chaine, ils donnent des astuces, des tutos sympathiques et tout ça avec grande rigolade et cool attitude, même si tu n’aimes pas la couture, ça va te redonner la pêche pour la journée.

 

 

Je n’ai pas fait de col, il n’y en avait pas besoin, ça donne un aspect simple que j’aime bien, j’ai juste fait un ourlet sur le haut, les côtés et le bas.

Je voulais faire un petit rappel de couleurs en cousant une bande blanche au bas du gilet mais finalement c’était pas très joli, alors j’ai fini par coudre seulement un petit nœud.

 

 

Et voila pour mon joli gilet, c’est sur qu’il n’y en a pas deux comme ça, finalement mon manque de tissu lui a donné un côté unique. 

 

La tunique

Pour continuer dans le défi, je te présente ma jolie tunique, j’ai trouvé le patron dans le livre « Tuniques, blouses et robes au fil des jours« , je l’ai emprunté à la bibliothèque et je suis passée alors par la magnifique étape du décalquage de patron (oui, oui c’était vraiment un moment des plus merveilleux).

 

Tunique couture creation

 

J’ai été inspiré par un tissu en coton clair beige assez fin à petits motifs et c’était parfait car j’en avais 2 mètres, j’ai moins galéré que pour le gilet au niveau tissu.

C’est relativement assez bien expliqué, toutes les techniques sont détaillées ; à certaines étapes,  j’ai quand même dû réfléchir un peu pour comprendre et demander conseil aux copines ; il faut prendre son temps pour bien suivre les étapes dessinées dans le livre.
Le modèle initial indiquait des demi manches mais j’ai choisi de ne pas en mettre, je trouvais ça plus sympathique et léger.
Pour la pince dans le dos, j’ai fait un peu à ma façon, ce n’était pas très clair dans les détails.

 

tunique vue de dos

 

J’ai choisi de ne pas la doubler, car je voulais la porter sur des vêtements mais il est bien sur possible de le faire.
Au final, j’aime son côté léger, son petit col façon Claudine et ses allures de tuniques japonaises.

 

 

Voila pour le lancement de mon défi officiel, pour la suite, je t’annonce dés maintenant que ça sera un sweat à capuche bien trop cool, je t’ai donné une exclu là et peut être un maillot de bain à faire avant l’été parce que si j’attends septembre ça sert plus trop à rien.

Si tu as envie de me soutenir, tu peux mettre un commentaire ou partager l’article depuis ma page facebook.

Allez on est des malades, tu viens faire le défi avec moi ?